contact

2017 année à risque ! Ou une année d'opportunité ?

edito

Dans un monde toujours plus imprévisible et toujours plus anxiogène, la confiance reste le meilleur rempart pour se protéger afin d'avancer et progresser dans une démarche de performance et de bienveillance.

L'accélération des évolutions, humaines ou technologiques, ne doivent pas faire perdre de vue l'essentiel et le fait que rien ne change dans les règles qui régissent et organisent les relations et les rapports humains entre des entreprises et des collaborateurs / collaboratrices.

La confiance en l'avenir, le respect mutuel, la recherche d'adéquation vers un projet qui permet d'harmoniser sa vie professionnelle, personnelle et sociale, permet de donner du sens et de créer les conditions d'une motivation et d'un engagement durable.

 

2017, année record de recrutement de cadres :

Avec un taux de chômage de 4% pour cette catégorie, qui englobe les commerciaux, on peut donc parler d'une pénurie, même si, et c'est regrettable, certaines catégories de population peinent à trouver des postes, en particulier les plus de 50 ans, qui ont pourtant tant à donner et à transmettre.

Ainsi, des entreprises qui évoluent dans le même secteur d'activité, avec les mêmes produits et les mêmes clients, n'auront pas les mêmes résultats et ce pour une unique raison : La qualité de leurs équipes, en particulier celle du middle management et des cadres, et leur capacité à mobiliser chaque personne dans le projet et la stratégie qu'il doivent mettre en œuvre.

 

Recruter, Evaluer, Former ou Coacher n'a jamais été aussi important :

Ceci est valable tant avec les confirmé(e)s que les juniors, qui seront encore plus sensibles à la stratégie ou aux valeurs de leur futur employeur.

Les générations qui arrivent sur le marché du travail seront souvent, au moins pour les diplômés, en mesure de choisir leur employeur, (taux de chômage des jeunes diplômés au-delà de Bac + 3 : 6%). Ces jeunes pleins d'enthousiasme, mais aussi d'un certain idéalisme, comment leur reprocher, auront besoin de se sentir en phase avec les orientations stratégiques et d'être reconnu ou respecté par leur manager. Ces managers devront être en mesure de les faire grandir, autant qu'ils devront être capable de les écouter.

Ce sont aussi ces mêmes managers qui seront formés par ces jeunes avec des compétences et un système de pensée différent et innovant. Telle est la richesse qui nous attend.